Pourquoi les antipuces sont-ils dangereux ?

Les puces sont l’un des principaux dangers auxquels sont exposés les animaux de compagnies lorsqu’ils se promènent dans la nature. Heureusement, il existe des antipuces avec lesquels il est possible de les traiter pour les protéger et se protéger soi-même. Mais saviez-vous que le remède pouvait être plus dangereux que le mal ? C’est désormais un fait établi, les antipuces sont dangereux. Pourquoi et que faire dans ce cas ? Nous vous proposons des alternatives naturelles et vous expliquons pourquoi vous devriez les privilégier.

Des produits naturels pour débarrasser chiens et chats des puces

Ces dernières années, les rayons animaleries ont vu apparaître un grand nombre de produits et aliments naturels. Parmi eux, vous trouverez une grande variété d’antipuces naturels comme c’est le cas sur biofoodshop.net, un précurseur dans la vente en ligne de produits naturels pour animaux de compagnie.

Ce sont des produits aux algues, à la graisse de mouton, au saumon à la panse ou à l’ail. 100% naturels, ils ne contiennent pas d’OGM ou de substances chimiques nocives pour vos animaux de compagnie, vous-même ou vos enfants. Ils sont conçus par des experts, et sont également très bons pour le pelage et la flore intestinale de vos boules de poils.

À ces comprimés, vous pouvez ajouter des huiles essentielles de lavandin, de tea tree ou de citronnelle. Des extraits de plantes telles que le neem ou le pyrèthre et bien d’autres alternatives existent pour la protection de votre petit compagnon. Le principal argument de ces produits, c’est l’absence de neurotoxines dans leur composition.

Qu’est-ce qui rend les antipuces classiques dangereux ?

Les antipuces classiques contiennent des substances neurotoxiques qui peuvent avoir des effets secondaires graves sur vos animaux. Au nombre de ces neurotoxines, nous pouvons citer :

  • Le fipronil,
  • Le propoxur,
  • Le dimpylate,
  • Le tétrachlorvinphos,
  • La permétrhine.

Ils présentent tous des dangers, car ils sont issus des insecticides. Le propoxur, par exemple, est mortel pour le chat tandis que le fipronil retarde grandement le développement cognitif de l’enfant. Malheureusement, ces substances chimiques pénètrent dans le sang par simple contact.

Ainsi, en caressant simplement votre chien, en le laissant monter sur le canapé, le lit ou la table, vous vous exposez. Il transfère d’infimes parties de ces produits dans tout votre intérieur et vous et vos enfants y êtes alors exposés.

Quelles sont les conséquences d’une exposition à ces produits ?

Un simple contact avec les neurotoxines des antipuces peut provoquer chez un chat :

  • Des tremblements,
  • Des vomissements,
  • De l’hyperthermie,
  • De la perte d’équilibre.

Il existe également le risque d’une réaction allergique de votre compagnon à 4 pattes. À terme, celui-ci peut mourir. Pour vos enfants, il existe le risque que leurs capacités cognitives soient touchées. Des difficultés à comprendre le langage et des problèmes de mémoire sont les principaux problèmes signalés.

Le risque d’Alzheimer et de cancer a été signalé respectivement chez les rats et les bébés. Par ailleurs, bien que votre nourrisson ne puisse pas encore caresser votre chien, il n’est pas à l’abri pour autant. Vous pouvez effectivement lui transmettre la maladie à travers le lait maternel.

Éviter les produits antipuces est indispensable pour la santé de votre animal de compagnie, mais aussi pour la vôtre et celle de votre entourage. Pour éviter les maladies graves, nous vous conseillons les alternatives naturelles et de la vigilance lors de vos achats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *