Mauvais état du pelage chez les chats – Causes, symptômes et traitement

Le pelage de votre chat peut brosser un tableau général de sa santé. Les chats sont de véritables toiletteurs. Donc si vous remarquez que l’état de leur pelage se détériore, cela peut être un avertissement que quelque chose ne va pas.

Les Causes

Il y a plusieurs causes d’un pelage en mauvais état chez les chats, dont certaines incluent :

  • l’alimentation : Mauvaise alimentation, malnutrition, toxicose de la vitamine A et allergies alimentaires.
  • les maladies systémiques : Hyperthyroïdie (glande thyroïde hyperactive), cancer, hypothyroïdie (glande thyroïde sous-active), diabète, maladie rénale.
  • les infections : FIV du chat, leucémie féline, Panleucopénie féline, pneumonie.
  • les parasites : vers, puces, teigne.
  • l’environnement : Shampooing excessif, toilettage excessif, air sec (courant pendant les mois d’hiver).
  • l’incapacité de toilettage : Ceci est fréquent chez les chats âgés qui ont moins de mobilité, souvent à cause de l’arthrite. Les chats obèses peuvent aussi avoir de la difficulté à atteindre les endroits difficiles d’accès pendant le toilettage en raison de leur taille.

Les chats avec de longs poils ont besoin d’un entretien hebdomadaire pour garder leur pelage soyeux. De nombreux vétérinaires peuvent témoigner du fait que le pelage d’un chat aux poils longs peut rapidement devenir très épais, ce qui est extrêmement inconfortable pour votre chat et nécessite l’aide d’un vétérinaire ou d’un toiletteur professionnel.

– Voir d’autres conseils sur le site animalis

Les Symptômes

Si vous remarquez que le pelage de votre chat est en mauvais état, la première chose à faire est de consulter votre vétérinaire. Il examinera le chat et obtiendra de vous ses antécédents médicaux, y compris les symptômes qui l’accompagnent, les conditions médicales et l’alimentation de votre chat.

Voici les principaux symptômes qui doivent vous amener à consulter un vétérinaire:

  • Sécheresse du pelage,
  • Peau squameuse et pellicules,
  • Pelage gras,
  • Aspect terne,
  • Zones de poils manquants,
  • Poils clairsemés,
  • Boules ou bosses,
  • Autres symptômes liés à une maladie systémique comme une augmentation ou une diminution de la soif et de l’appétit, la léthargie, la perte de poids.
  • Autres symptômes liés à l’infection tels que la perte de poids, la perte d’appétit, l’écoulement nasal ou des yeux, des vomissements, la diarrhée, etc.
  • Douleur et inconfort, y compris la réticence à s’appuyer sur une jambe (dans le cas de l’arthrite).

Le Diagnostic

Votre vétérinaire voudra peut-être effectuer des tests médicaux pour déterminer la cause du problème, notamment un profil biochimique, une numération globulaire complète et une analyse d’urine, qui permettront d’évaluer l’état de santé général de votre chat et les fonctions de ses organes.

Il peut prélever des échantillons de sang pour tester la présence de FIV, FeLV ou d’autres infections possibles. S’il soupçonne de l’arthrite, il peut vouloir faire des radiographies pour évaluer les articulations. Des échantillons de selles peuvent également être prélevés pour vérifier la présence de parasites comme les vers.

Le Traitement

Le traitement vise à s’attaquer à la cause sous-jacente du mauvais état du pelage et peut inclure :

Diététique :

  • Une alimentation avec des croquettes de qualité.
  • Complétée avec des acides gras oméga-3 si nécessaire.
  • Une alimentation faible en allergènes.

Maladies systémiques :

  • Thérapie diététique (régime pauvre en iode), chirurgie pour enlever la glande thyroïde ou iode radioactif pour tuer la tumeur chez les chats atteints d’hyperthyroïdie.
  • Hormones de remplacement pour traiter l’hypothyroïdie.
    Insuline, régime alimentaire et, si nécessaire, médicaments pour contrôler le diabète.
  • Régime alimentaire et, au besoin, médicaments pour gérer les maladies rénales.

Infections :

  • Il n’est pas possible d’éliminer la plupart des infections virales. Le FIV et le FeLV peuvent être aidés par des antiviraux ; dans la plupart des cas, des soins de soutien seront fournis pendant que le système immunitaire du chat combat l’infection.
  • Les antibiotiques sont parfois prescrits pour traiter les infections secondaires.
  • Soins de soutien, y compris le remplacement des liquides perdus et la fourniture d’un soutien nutritionnel.

Parasites :

  • Médicaments antiparasitaires, pâtes et applications topiques pour lutter contre les puces et les vers.

Environnemental :

  • Médicaments contre l’anxiété pour traiter le toilettage et le stress.

Pour conclure sur le pelage du chat

Le pelage du chat est le reflet de sa santé. Pour garder votre chat en pleine santé, il est donc primordial de savoir repérer rapidement lorsque l’état de son pelage se détériore pour prendre les mesures adéquates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *