Comment nourrir un chat difficile ?

Dans le monde des animaux domestiques, le chat a la réputation d’être l’un des plus capricieux. De plus, il est connu pour avoir des habitudes alimentaires assez difficiles. Néanmoins, sachez qu’il ne naît pas mangeur grincheux. Ses difficultés alimentaires résultent de plusieurs facteurs. Dans cet article, trouvez comment gérer les caprices alimentaires de votre chat.

Identifier la source du comportement du chat

Comme il est mentionné plus haut, un chat ne vient pas au monde avec des caprices alimentaires. Il devient un mangeur grincheux avec le temps. La première chose que vous devez faire est donc d’identifier l’origine de son comportement. Tout d’abord, sachez que ses caprices sont plus fréquents lorsqu’il change ses habitudes alimentaires.

Par ailleurs, cela peut s’expliquer par une maladie ou un souci de santé. Dans ce cas, emmenez-le chez votre vétérinaire. Ensuite, assurez-vous de toujours lui donner une alimentation adaptée à son état de santé. Par exemple, s’il vient de subir une castration, pensez à le nourrir avec de la croquette chat stérilisé. Aussi, choisissez autant que possible de la nourriture pour chats, de qualité avec très peu, voire, sans céréales.

Comprendre les goûts de votre boule de poil

Lorsque vos boules de poils boudent leur gamelle, cela peut aussi être une affaire de goût et de préférence. Effectivement, chez les chats, le sens du goût existe bien avant qu’il ne vienne au monde. 5 jours avant sa naissance, le bébé chat possède déjà une sensibilité gustative par rapport aux 4 saveurs. Il est capable de distinguer le salé, le sucré, l’acide et l’amer.

Par ailleurs, n’oubliez jamais que votre chat possède toujours les mêmes goûts que ses ancêtres sauvages. Par conséquent, proposez-lui un régime alimentaire riche en protéines. De même, servez toujours à votre boule de poil des aliments frais pour qu’ils conservent bien leur saveur initiale. Du coup, mettez la bonne proportion dans sa gamelle pour éviter de lui laisser des aliments desséchés et oxydés pour plus tard.

Toutefois, étant donné que votre chat mange très fréquemment, il est plus conseillé d’utiliser un distributeur automatique. De cette manière, vous pouvez lui offrir une nutrition convenable et vous assurer aucun gaspillage de croquette ou de pâté.

Mettre en place les bonnes conditions

Pour que votre chat ne fasse pas trop de caprices à l’heure du repas, vous devez faire preuve de beaucoup d’attention à son égard. Tout d’abord, offrez-lui un lieu sûr pour prendre ses repas. Il se peut que son comportement soit dû à l’endroit et non à sa nourriture.

Pareillement, pour nourrir un chat, la propreté doit être le mot d’ordre. Utilisez une gamelle et des récipients propres. Une fois que le félin a fini de manger, toutes ses affaires doivent être bien nettoyées.

Choisir la bonne texture et forme d’aliment

Pour les chats, la texture exerce une grande influence sur la consommation de nourriture. Par exemple, si vous donnez des aliments émincés à votre félin, ce dernier mangera sa nourriture de manière très rapide. C’est-à-dire en mode aspirateur. Cette façon d’engloutir sa nourriture n’est pas la plus conseillée de toutes. Les aliments sont très vite avalés sans être bien mastiqués.

En revanche, lorsque vous lui servez de la nourriture en gelée, il prend le temps de la mastiquer et cela améliore sa digestion. Aussi, vous devez bien choisir la forme de la nourriture du chat. Généralement, les félins préfèrent la nourriture humide donc vous devez leur en donner au moins deux fois par jour. Néanmoins, lorsque vous leur servez de la nourriture humide, assurez-vous qu’elle soit réchauffée avant d’être servie.

Nourrir un chaton

Comme vous avez pu le lire dans les lignes précédentes, le chat ne mange pas à des heures fixes. Ce sont de grands grignoteurs, peu importe leur âge. Pour leurs premières nourritures solides, les chatons tendent à imiter le comportement de leur mère.

De plus, vous devez savoir que les premières habitudes alimentaires du chat sont vraiment déterminantes pour le reste de sa vie. Ainsi, vous devez mettre en place une éducation alimentaire à partir de cette période. Faites en sorte que votre chaton prenne l’habitude de manger un peu de tout en variant la nourriture de sa maman. De cette manière, lorsqu’il grandira, il gardera ces bonnes habitudes et évitera de bouder sa gamelle.

Penser aux bienfaits du jeûne

Une fois que vous avez pu identifier toutes les raisons de ses caprices alimentaires (maladie, forme, texture…), vous pouvez mettre en place les actions qui l’aideront à manger sans rechigner. Si votre chat n’a pas de problème grave, ce dernier peut parfaitement passer des journées sans manger. Les carnivores domestiques peuvent jeûner durant un certain temps sans que cela ne se répercute sur leur santé. Dans le cas où votre boule de poil est sujette à une indigestion, il est même indiqué de lui prescrire un temps de jeûne. Il peut donc arriver que votre chat ressente ce besoin de lui-même.

 

Ainsi, vous avez maintenant les bons réflexes à adopter lorsque votre félin domestique fait ses caprices au moment de prendre son repas. Peu importe l’origine de ce caractère « difficile », prenez toujours l’habitude de nourrir votre chat avec des produits de première qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.