L’alimentation pour chatons : comment nourrir un chaton de 2 mois ?

Dès la naissance du chaton, il va téter sa main jusqu’à ses deux mois. C’est important, tant sur l’équilibre de son système immunitaire que pour sa santé. L’avenir du chaton dépend de ce que vous lui donnez. Entre lait maternel, croquettes sans céréales, friandises, pâtée… Comment faire pour choisir l’aliment complet pour vos animaux de compagnie ?

Sevrer votre chaton : Comment faire ?

Le sevrage du chat se passe dans les 6 semaines de tétée. Après 8 semaines, il est généralement sevré. C’est donc au début du sevrage que vous pouvez commencer, peu importe les races du chaton, à intervenir dans son alimentation. Dans la nature, le chaton apprend à se nourrir comme sa mère. Elle lui donne des proies mortes et les déguste devant lui. Puis, elle lui apporte des proies vivantes, afin de l’apprendre à les tuer et les manger.

L’alimentation pour chats domestiques : Une toute autre histoire avec croquette sur mesure chat

Evidemment, un chat domestique aura des besoins spécifiques et aura besoin de son maître pour l’aider à combler les nutriments dont il a besoin. Cela débute d’abord par le sevrage. Vous pouvez d’ores et déjà lui donner des croquettes bio junior ou des compléments alimentaires en petite quantité. Par contre, il faut y aller petit à petit avec la nourriture sèche afin de ne pas troubler son appareil digestif !

Volaille, agneau, canard, bœuf, thon, dinde, saumon, poulet, pour les chatons, la croquette sur mesure chat est une nouveauté. Il faut donc la ramollir et l’écraser. Une fois qu’il y est habitué, vous pouvez mettre dans sa gamelle, une cuillère à café de croquettes 5 fois par jour ! Chez Caats vous trouverez une sélection de croquette sur mesure chat !

Les besoins nutritionnels précis du chat

Selon le vétérinaire, les besoins en nutrition du chaton sont plus importants que pour chat adulte. En effet, durant ses 4 premiers mois, il va acquérir 75% de son poids adulte. Comme c’est un carnivore, il a besoin de croquettes pour chat à base de viandes. Il faut veiller à voir sa ration et respecter pour l’aliment les apports en :

  • Minéraux ;
  • Oméga 3 ;
  • Acides gras ;
  • Matières grasses ;
  • Vitamines ;
  • Glucides…

Par contre, évitez de donner du lait de vache, ce qui n’est pas bon pour les chats. Il faut faire en sorte que l’eau soit toujours à sa portée.

La croissance du chat : Une situation délicate

La période de croissance du chat est vraiment une étape critique. C’est à cet instant qu’il a besoin d’une nourriture précise afin de renforcer ses os et sa musculature. Ainsi, les besoins en protéines sont supérieurs à ceux d’un chat senior. Il faut prendre en compte les besoins en croissance et le renouvellement des tissus.

Un acte délicat : La nourriture pour chat

Durant les premières semaines, le chaton doit avoir les apports nutritionnels nécessaires pour le maintenir en bonne santé. Il ne faut pas y aller à l’aveugle, mais respecter le rythme naturel, c’est-à-dire ne pas introduire des aliments trop tôt et veiller à l’apport protéique. En ce qui concerne les saveurs, vous pouvez toujours varier.

Donner du lait à quel rythme ?

Chaque chaton est différent. Généralement, il faut donner 8 repas par jour la première semaine, puis réduire à 6 repas, 5 repas, 4 repas et jusqu’au sevrage de ses deux mois.

Les quantités à prévoir pour le lait maternisé sont les suivantes :

  • 20 à 30 ml par jour pour un chaton pesant 100g ;
  • 60 à 90 ml quand son poids est de 300 g.

Dans tous les cas, le chaton ne va boire que ce dont il a envie. Il ne faut pas le forcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *